Demandez, vous obtiendrez

Méditation : Jeudi 25 février 2010, 1ère semaine du temps ordinaire.

Comme les disciples étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait: “Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte.
Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvrira.
Lequel d’entre vous donnerait une pierre à son fils qui lui demande du pain ?
ou un serpent, quand il lui demande un poisson ?
Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent !
Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l’Écriture : la Loi et les Prophètes.” (Matthieu 7, 7 – 12)

Dans l’évangile aujourd’hui Jésus nous donne un enseignement sur la prière. Je me suis souvent posé la question pourquoi Jésus répète 2 fois la même chose : “Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte.
Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvrira.

Les expressions sont bien les mêmes, mais ce n’est pas la même chose qui est dite. La traduction ne transmet pas tout à fait ce que dit l’original grec.  Les verbes dans la première phrase : demandez, cherchez et frappez sont à l’impératif, mais dans la deuxième phrases ils sont au participe présent : les demandant, les “cherchant” et les frappant. Cette différence est vraiment importante.

la première phrase : demandez… nous situe dans l’immédiat d’une action à faire, c’est simple et rapide, je peux en quelques minutes faire ce que Jésus me demande, et ensuite nous sommes parfois surpris que la réponse : vous obtiendrez, vous trouverez et la porte vous sera ouverte se fasse attendre !

Si nous regardons la deuxième phase qui utilise le participe présent, nous voyons qu’il n’est pas aussi rapide et immédiat d’être un demandant… car il s’agit d’un état, que le fait de demander ne soit plus une action ponctuelle, mais ce qui me défini dans mon être. Etre un demandant … pour devenir un priant.

Il faut beaucoup demander pour être un demandant, il faut beaucoup chercher pour être un “cherchant” et beaucoup frapper pour être un “frappant” ! Au fond il faut beaucoup prier pour être un priant. Saint Paul dira d’ailleurs “priez sans cesse”, c’est cela être un priant, celui qui est sans cesse en communication avec Dieu qui est vraiment fils ou fille de Dieu, car toujours en lien avec le Père. Ceux qui deviennent priant finissent par être vraiment enfant de Dieu, car à la fois nous le sommes déjà, mais nous avons à le devenir.

Nous pouvons prendre l’image de la graine qui ne montre pas vraiment ce qu’elle est. Ce que l’on dit d’elle est au début ne sont que des mots, tout est en devenir, mais quand elle grandi, elle montre ce qu’elle est sans que nous n’ayons rien à dire, elle est devenu elle même et porte du fruit.  Pour la prière le chemin est peut-être un peu identique, au début nous lançons des mots vers le ciel, vers le Père et peu à peu nous devenons vraiment ce que nous sommes des fils et des filles du Père.

Parfois nous sommes déçu parce que notre prière n’est pas toujours exaucé, surtout que l’évangile insiste pour nous dire que Dieu est vraiment bon ! Il faut dire que la traduction française ne nous aide pas beaucoup à sortir de l’acte immédiat de la prière, qui suppose une réponse aussi simple et immédiate.

C’est vrai que Dieu peu nous répondre immédiatement, mais si il ne le fait pas immédiatement, cela ne veut pas dire que notre prière ne sera pas exaucé, car ce que nous attendons viendra peut être par la suite, mais le plus grand miracle de la prière qui se réalise toujours, c’est que nous devenons ce que nous sommes : des enfants de Dieu.

Si nous sommes vraiment des fils et de filles du Père alors nous deviendrons un avec le Père comme le Christ, et nous savons que le Père exauce toujours le Fils, comme nous pouvons l’entendre de la part de Jésus dans l’épisode de Lazare : “Je savais bien, moi, que tu m’exauces toujours” (Jean 11, 42). Nous pouvons entendre aussi Jésus dire à son Père : “tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi” (Jean 17, 10).

Cette communion filiale avec le Père nous rend un avec lui comme le Christ est un avec le Père : ” Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.”.

Nous sommes à l’école pour apprendre à prier :

Obéissons à Jésus, tournons nous vers le Seigneur pour l’invoquer et lui demander ce dont nous avons besoin, c’est à dire tout, car tout vient de lui. Cherchons sans cesse son visage, car ce que nous connaissons de lui n’est pas encore son vrai visage. et frappons à la porte, car Jésus veut vraiment nous rencontrer, il veut tellement nous rencontrer qu’il frappe lui aussi à notre porte : ” Voici que je me tiens à la porte,et je frappe.Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte,j’entrerai chez lui ;je prendrai mon repas avec lui,et lui avec moi” (Apocalypse 3, 20), mais comme nous sommes un peu sourd, il est bon que nous nous mettions à frapper nous aussi à la porte du Seigneur.

La prière fait toujours des miracles, car si nous ne recevons pas immédiatement ce que nous demandons, nous devenons peu à peu des priant, et surtout ce que nous sommes des fils et filles de Dieu.

Alors ne perdons pas de temps invoquons le Seigneur tant que nous pouvons, comme Jésus qui prenait tant de temps avec son Père. Jésus est vraiment le chemin, alors ne nous croyons pas arrivé, marchons sur le chemin de la prière pour être des priants.

Merci à chacun et chacune,

Bien en communion

Jean Michel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :