Écoute, Israël…

Méditation

Le vendredi 12 mars 2010

2ème semaine de carême


Un scribe qui avait entendu la discussion, et remarqué que Jésus avait bien répondu, s’avança pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? »
Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.
Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que Dieu est l’Unique et qu’il n’y en a pas d’autre que lui.
L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. »
Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger. (Marc 12, 28 – 34)

Quel est le premier de tous les commandements ? demande un scribe à Jésus.
Souvent nous pensons que le premier commandement est celui de l’amour, ce qui n’est pas tout à fait faux, mais pas non plus entièrement vrai ! Dans la réponse que donne Jésus, nous voyons que le premier commandement est : « Voici le premier : Écoute, Israël… » avant de parler du double commandement de l’amour, Jésus reprend le début du Décalogue qui demande d’écouter en premier.
En effet il n’est pas vraiment utile de parler si la parole n’est pas écouté, c’est comme une guitare dont il n’y aurait que les cordes, la caisse de résonance donne au son toute sa force. Tendre l’oreille c’est comme déployer les voiles d’un bateau pour qu’il avance sous la force du vent. Le vent qui souffle sur un bateau sans voile, c’est comme une parole dans le vide, devant des oreilles fermées.
Ouvrons nos oreilles à la Parole de Dieu, car Dieu parle, il parle même beaucoup, dans la Bible, dans la prière, par les autres, dans les évènements, Dieu s’adresse à nous sans cesse, mais nous ne savons pas toujours écouter !
Si nous voulons obéir au plus grand commandement, il nous faut aimer Dieu et le prochain.
Tout est résumé dans l’amour du Christ : vrai Dieu et vrai homme.
Jésus sur la croix nous montre ces 2 dimensions de l’amour :
Jésus tourné vers le Père à travers la dimension verticale,
Jésus les bras étendu, tourné vers toute l’humanité dans une dimension horizontale.
Y a t-il dans ma vie ces 2 dimensions : horizontale et verticale, la prière et le soucis de mes frères et sœurs ?
Quand Jésus entre dans notre vie il nous conduit au Père.
Quand Jésus entre dans notre vie il y entre avec tous ses frères et soeurs : nos frères et sœurs.
Pour vivre cela saurons nous écouter le Seigneur qui nous supplie : Ecoute…
Merci à tous,
Jean Michel Bernier
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :