Non je ne suis pas seul !

Méditation

Le mercredi 17 mars 2010

4ème semaine de carême


Parole du Seigneur à son serviteur : Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je suis venu à ton secours. Je t’ai mis à part,je t’ai destiné à être l’homme de mon Alliance avec le peuple pour relever le pays, pour répartir les terres dévastées, pour dire aux captifs : « Sortez de votre prison ! »à ceux qui sont dans les ténèbres : « Venez à la lumière ! »Même sur les chemins, mes brebis pourront paître, dans toutes les terres désolées elles trouveront des pâturages.
Elles n’auront plus faim, elles n’auront plus soif, soleil et vent brûlant ne les frapperont plus ;car celui qui a eu pitié d’elles les guidera, et vers les sources il les conduira.
A la place des montagnes je ferai des routes, et les chemins seront remblayés.
Les voilà ! ils viennent de loin :ceux-ci, du nord et de l’occident, et ceux-là, des terres du sud.
Cieux, criez de joie, et que la terre exulte ! Montagnes, éclatez en cris de joie ! Car le Seigneur console son peuple, et de ses pauvres il prend pitié.
Jérusalem disait : « Le Seigneur m’a abandonnée, le Seigneur m’a oubliée. »
Est-ce qu’une femme peut oublier son petit enfant, ne pas chérir le fils de ses entrailles ? Même si elle pouvait l’oublier, moi, je ne t’oublierai pas. Parole du Seigneur tout-puissant. (Isaie 49, 8 – 15)

Aujourd’hui ce magnifique texte d’Isaïe va nous permettre de découvrir un peu plus combien le Seigneur nous aime, combien il est fidèle.

Le Seigneur ne met pas de limite à son amour… Non, aucunes limites. Nous sommes invité à sortir des ténèbres, et à trouver notre nourriture partout : même sur les chemins ! « « Venez à la lumière ! »Même sur les chemins, mes brebis pourront paître, dans toutes les terres désolées elles trouveront des pâturages…. » Dieu donne en abondance sa nourriture, il nous faut savoir la prendre.

Dieu est là pour nous faire avancer,  pour nous apprendre à ne plus avoir peur de lui.

Nous sommes peut-être comme Jérusalem qui disait : « Le Seigneur m’a abandonnée, le Seigneur m’a oubliée. ». Car dans notre vie nous avons tous vécu des moments de solitudes et d’abandons ! Jésus lui-même sur la croix va crier « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’a tu abandonné ! » Tous, à un moment de notre vie, nous faisons l’expérience de cette solitude. Dieu nous accompagne jusque dans ce lieu en nous disant que tout peut s’écrouler, lui sera là.

Le Seigneur ne peut pas nous abandonner ; à travers l’image la plus improbable d’abandon : « Est-ce qu’une femme peut oublier son petit enfant, ne pas chérir le fils de ses entrailles ? » le Seigneur nous dit et bien même si cela arrivait, moi je ne t’oublierai pas. Dieu va plus loin, il s’engage : Parole du Seigneur tout-puissant !

Aujourd’hui nous ne ressentons peut-être pas cet abandon, mais nous devons croire dans la présence fidèle du Seigneur, et fortifier notre foi en la présence de Celui qui nous aime sans relâche. Il ne faut pas attendre la sensation de solitude pour nous souvenir de ces mots, c’est aujourd’hui qu’il faut construire l’arche qui nous permettra de traverser les flots quand le déluge de la désolation arrivera.

Cette méditation n’est pas seulement pour les temps difficiles à venir, car nous le savons dans la vie il y a des hauts et des bas… Cette parole est aussi pour nous permettre de guérir des expériences douloureuses de l’abandon ou du sentiment d’abandon; pour réaliser que je n’étais pas seul, que le Seigneur était là avec moi dans ma solitude. Le Seigneur est celui qui souffre qui crie sur la croix « mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’a tu abandonné » Tout en sachant que le Père sera toujours là.  Il nous faut pousser ce cri tout en croyant dans la présence de Dieu, si nous ne crions pas pour nous, alors crions pour ceux qui se setent seul, car le Seigneur est là et il nous répète sans cesse : « Est-ce qu’une femme peut oublier son petit enfant, ne pas chérir le fils de ses entrailles ?Même si elle pouvait l’oublier, moi, je ne t’oublierai pas. Parole du Seigneur tout-puissant » Sachons l’écouter et vivre de cette Parole… aujourdhui.

Merci

Jean Michel Bernier

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

Une Réponse to “Non je ne suis pas seul !”

  1. Emma Says:

    Bonjour,

    Je viens de lire votre texte à un moment de ma vie où la solitude et le désespoir sont mes seuls partenaires. Je viens de me séparer de mon conjoint, je me retrouve seule avec deux enfants. L’ainé ne comprend pas ce qui lui arrive et hurle à la mort de voir ses parents se séparer. Je ne comprends pas comment j’en suis arrivée à cette extrémité. J’avais tellement besoin d’amour, tellement besoin de la protection et de l’écoute de quelqu’un pour me rassurer, que je me suis confiée en l’homme au lieu de me confier à Dieu. Je n’arrive pas à trouvée la force de m’en sortir, la seule chose qui me vient à l’esprit, c’est le suicide pour en finir avec toute ces erreurs commises, toutes ces messages que je n’ai pas su comprendre ou voir. Je me sens honteuse, sale, coupable de tout ce qui arrive à mon couple. Je n’ai pas su être à a la hauteur du cadeau de vie que me faisait le Tout Puissant.
    Je suis désolée pour tout cela, vraiment désolée, je ne mérite plus d’être respecter, je ne suis plus digne d’être aimée, je ne mérite plus de vivre.
    Je crois au Dieu Tout Puissant, mais ma foi ne semble pas assez grande pour entendre, comprendre, et mettre en application ses paroles.
    Votre texte m’a touché, il me fait me voir telle que je suis, petite et insignifiante, si peu de chose, moi qui croyait avoir les ailes suffisamment grandes pour toucher le soleil. A force de vivre d’illusion et non de vérité, je me les suis brulée. Me voici tel un manchon prisonnier du froid des ténèbres et bien incapable de me débrouiller sans amour, sans aide. J’ai mis ma vie entre les mains du monde, au lieu de celles du Très haut.
    J’espère que le seigneur voudra me pardonner et avoir pitié de mon âme.
    Pardon, Pardon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :