Le rencontrer : Jésus, le Ressuscité

Méditation

Le vendredi 9 avril 2010

OCTAVE DE PAQUES


Ressuscité de grand matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d’abord à Marie Madeleine, de laquelle il avait expulsé sept démons.
Celle-ci partit annoncer la nouvelle à ceux qui, ayant vécu avec lui, s’affligeaient et pleuraient.
Quand ils entendirent qu’il était vivant et qu’elle l’avait vu, ils refusèrent de croire.
Après cela, il se manifesta sous un aspect inhabituel à deux d’entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne.
Ceux-ci revinrent l’annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus.
Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient à table : il leur reprocha leur incrédulité et leur endurcissement parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité.
Puis il leur dit  : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. »  (Marc 16, 9 – 15)

Pour obéir à Jésus : annoncer au monde entier la Bonne Nouvelle, il faut croire et accueillir le Ressuscité !

Nous découvrons dans cet évangile la difficulté qu’ont les disciples à croire au Ressuscité, en Jésus vraiment vivant.

Nous sommes aujourd’hui dans une situation différente de celle des disciples, mais cet évangile nous montre peut-être qu’il y a en nous des résistances à croire ! Nous pouvons  facilement dire que nous savons que Jésus est ressuscité, comme quelque chose que nous avons appris et dont nous sommes sûr. La résistance des disciples peut nous être utile pour dépasser cette étape de connaissance assez intellectuelle de l’évènement de la résurrection. Cette résistance dans un sens est bonne, car Jésus viendra lui-même rencontrer les disciples incrédules, ils feront là une expérience personnelle du Ressuscité; une expérience existentielle de la résurrection.

Jésus reprochera à ses disciples leur incrédulité, car nous ne pouvons pas exiger de faire toujours la même expérience que les autres, d’ailleurs aujourd’hui Jésus n’apparait plus comme il le faisait entre la résurrection et l’ascension. Pourtant il est important quelque soit le chemin, la manière, le moment, le lieu… de faire une rencontre de Celui qui a traversé la mort.

La rencontre du Ressuscité se fait de beaucoup de manière différentes :

  • Un passage que nous avons fait de la mort à la vie
  • Un pardon qui nous met devant l’évènement de la Résurrection, car seul le Ressuscite peut redonner vie à ce qui était mort (la confiance, le regard que nous portons sur l’autre, l’espérance en l’autre …). Nous ne pouvons pas revenir en arrière quand certaines paroles ont été dites ou bien quand certains gestes ont été posés, seule la résurrection à travers le pardon est le lieu d’une nouvelle vie.
  • Une Parole qui éclaire nos pas, qui touche notre cœur…
  • Le pauvre qui nous montre Jésus, parfois à partir du Christ souffrant sur la croix mais porteur d’une vie, et d’une espérance qui sont signes manifeste de la Résurrection.
  • La communion fraternelle est comme un lieu privilégié de la présence du Ressuscité car l’unité dans la différence est vraiment le signe de la présence de Dieu, c’est même ce qui nous fait à son image et à sa ressemblance.
  • Une visite inattendu de Dieu dans mon cœur, qui me fait gouter les paroles de Ressuscité : « la paix soit avec vous ».

Demandons au Seigneur de gouter à la joie de la résurrection, pour qu’elle nous transforme en porteur de cette Bonne Nouvelle.

Merci

Jean Michel Bernier

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :