le bon berger

Méditation

le dimanche 25 avril 2010

4ème semaine du temps Pascal


Jésus avait dit aux Juifs : « Je suis le Bon Pasteur (le vrai berger). » Il leur dit encore : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père.
Le Père et moi, nous sommes UN. »  (Jean 10, 27 – 30)


Jésus est le bon pasteur, celui qui connait ses brebis, qui les appelle pour qu’elles le suivent.

Le Seigneur est notre berger : le vrai berger, le bon pasteur. C’est lui qui nous mène sur des prés d’herbe fraiche et qui nous fait reposer comme nous le dit le psaume 22 (23).

Nous pouvons réaliser que le Seigneur est vraiment le bon berger, surtout si parfois nous avons « peur » de Dieu, ou bien si nous le regardons à travers de fausses images ! Le bon berger ne pense qu’au bien de ses brebis…

Aujourd’hui, c’est le dimanche des vocations, Dieu appel, il nous invite à écouter sa voix, mais pour entendre sa voix, il faut savoir la reconnaitre, il faut être une bonne brebis qui se laisse conduire par le bon berger (ce qui est bon vient de Dieu puisque seul Dieu est bon nous dis Jésus dans l’évangile !).

Avant de conduire les autres, il nous faut apprendre à nous laisser conduire. L’apôtre Pierre avant d’entendre Jésus lui confier la mission de prendre soin du troupeau, devra lui même se laisser conduire, et apprendre à reconnaitre la voix du Christ. Pour cela il faut faire taire en nous beaucoup de voix qui nous poussent à rechercher la première place (comme les disciples dans l’évangile), a paraitre, a avoir…

Qu’elle que soit notre appel, notre vocation, nous aurons à écouter le Christ pour conduire les autres au Christ, le bon berger, et leur apprendre à reconnaitre sa voix.

Si le bon pasteur est devant les brebis, il ne conduit pas à lui même, il mène à un autre, comme Jésus qui conduit au Père.

Dans l’amour le centre ce n’est jamais nous, sauf pour celui qui nous aime et c’est le cas de Jésus qui donne sa vie pour ses brebis, car il est le bon berger; afin que nous donnions aussi notre vie à notre tour….

Merci

Jean Michel Bernier

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :