heureux êtes-vous

Méditation

le jeudi 29 avril 2010

4ème semaine du temps Pascal


Après avoir lavé les pieds de ses disciples, Jésus parla ainsi : « Amen, amen, je vous le dis : le serviteur n’est pas plus grand que son maître, le messager n’est pas plus grand que celui qui l’envoie.
Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique. Je ne parle pas pour vous tous. Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis, mais il faut que s’accomplisse la parole de l’Écriture : Celui qui partageait mon pain a voulu me faire tomber.
Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS.
Amen, amen, je vous le dis : recevoir celui que j’envoie, c’est me recevoir moi-même ; et me recevoir, c’est recevoir celui qui m’envoie. »  (Jean 13, 16 – 20)


Jésus est clair : « le serviteur n’est pas plus grand que son maître, le messager n’est pas plus grand que celui qui l’envoie. » Nous ne ferons pas mieux que Jésus ! Ce qu’il faut c’est faire comme lui : « Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique ».… et que faut-il mettre en pratique ? Tout simplement ce que Jésus viens de faire : « Après avoir lavé les pieds de ses disciples, Jésus parla ainsi ».

Nous devons faire comme jésus, ne cherchons pas d’autres chemins pour le suivre, il n’y en pas de meilleur, il suffit de prendre son chemin; d’ailleurs n’est-il pas le chemin.

Jésus nous renvoie au lavement des pieds, c’est comme un testament qu’il nous donne avant de partir. Il ne s’agit pas de le faire par contrainte, mais dans la recherche d’une vrai joie, puisque Jésus nous dit que c’est une béatitude.

La joie de se faire petit, la joie de faire passer l’autre devant nous,la joie de lui obéir,  la joie d’être avec le Christ, de lui ressembler, d’avoir en nous les sentiments qui l’habitent. Nous sommes appelé à la joie, d’ailleurs le premier psaume commence par « heureux », comme le sermons sur la montagne avec les béatitudes, c’est notre vocation, et si parfois nous avons à nous oublier pour entrer dans le chemin du don, c’est bien pour connaitre la joie de l’amour.

Merci

Jean Michel

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :