c’est ma paix que je vous donne

Méditation

le mardi 4 mai 2010

5ème semaine du temps Pascal


A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples:  » C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez.
Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde va venir. Certes, il n’y a rien en moi qui puisse lui donner prise,
mais il faut que le monde sache que j’aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m’a commandé.  »  (Jean 14, 27 – 31)

Jésus donne la paix à ses disciples :  » C’est la paix que je vous laisse, c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne », Nous voyons que Jésus ne donne pas la paix comme le monde la donne !

Souvent dans le monde la paix est synonyme de tranquillité, il y a même des expressions malheureusement assez courante comme « fiche moi la paix » pour dire : laisse moi tranquile. Dans la vie spirituelle je peux rechercher la paix comme un lieu de tranquilité. La tranquilité est bonne, mais ce n’est pas la paix dont Jésus parle ; cette paix c’est être avec lui, comme les disciples qui dans la barque agité par les flots accueillent Jésus, ou bien les disciples angoissés qui devant la foule affamée s’en remettent à Jésus pour trouver la bonne solution… La paix est cette assurance d’être à notre place avec le Christ quelque soit la situation. Nous sommes appelé à grandir, a marcher à la suite de Jésus, à avancer… Ce n’est pas forcément du repos, mais quelle joie d’être avec celui que l’on aime, et quelle paix de compter sur lui, quel repos de pouvoir nous appuyer sur lui.

A la surface il peut y avoir de l’agitation, la tempête peut remuer la barque, mais au fond de la mer tout est calme. Trouver la paix c »est aller un peu plus en profondeur dans notre relation avec le Chrit et trouver la paix au fond de notre coeur avec lui.

Osons dire et chanter : « que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie … Dieu seul suffit », voilà la vrai paix que nous donne Jésus à travers le don du Saint Esprit : cette certitude d’être ici et maintenant à la bonne place avec le Christ.

Merci

Jean Michel Bernier

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :