Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés

Méditation

le vendredi 14 mai 2010

6ème semaine de Pâques


À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.
Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »  (Jean 15, 9 – 17)


Jésus nous donne un commandement : « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. ».

Ce que Jésus a vécu avec son Père, il nous demande de le vivre avec lui et ensuite entre nous. Ce que Jésus à reçu, il  nous le donne : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés ». Jésus nous donne ce qui est le plus précieux, l’amour reçu de son Père, c’est bien le propre de l’amour de ne rien garder pour soi, mais de tout donner. Tout ce que Jésus à reçu, il nous le donne, le cadeau le plus précieux, il nous le partage : l’amour du Père.

Si j’ai du mal à aimer je peux me demander si j’ai bien reçu l’amour de Jésus, car comment pourrais-je aimer les autres comme Jésus m’a aimé si je ne connais pas vraiment et pleinement l’amour du Christ ?

Pour aimer les autres comme Jésus, il ne s’agit pas de faire d’abord un effort pour nous donner, mais plutôt un effort pour recevoir l’amour du Christ ; alors ayant connu cet amour je pourrai le partager joyeusement, comme un débordement de ce que j’ai reçu. C’est de cette manière que nous aime Jésus, de ce débordement de l’amour du Père qu’il accueille sans cesse.

Pour aimer comme Jésus, il faut se laisser aimer comme lui. C’est en recevant cet amour que notre coeur va s’élargir… s’élargir tellement que beaucoup de personnes pourrons entrer dedans !

Contemplons le Christ, relisons sa passion, contemplons le Saint Suaire… Dieu nous a tant aimé ! C’est même sa joie que d’aimer, c’est sa manière d’être car Dieu est amour. Comme nous sommes créé à son image et à sa ressemblance, notre joie est aussi de nous donner et d’aimer comme lui.

Merci

Jean Michel BERNIER

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :