Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m’as envoyé

Méditation

le jeudi 20 mai 2010

7ème semaine de Pâques


À l »heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi.
Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un :
moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant même la création du monde.
Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m’as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu’ils aient en eux l’amour dont tu m’as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »  (Jean 17, 20 – 26)

Le chemin pour montrer Dieu c’est bien le chemin de l’unité,  notre division est vraiment un scandale. Je me souviens d’une personne il y a déjà quelques années qui était venu me voir avec cette question : je n’ai eut aucune éducation religieuse dans mon enfance, mais j’ai découvert le Christ à travers le témoignage de différentes communautés chrétiennes, protestantes et catholiques… mais où dois-je aller pour être baptisé car j’aime chaque église ?

Nous sommes devant le scandale de nos divisions, ce lui qui non seulement nous fait souffrir, mais fait souffrir le Seigneur. Comment un Père pourrait-il trouver le repos alors que ses enfants sont divisés ?

Ce chemin d’unité n’est pas une option de la vie chrétienne, c’est au cœur de notre mission puis que le Christ dans son testament, le dernier discours avant de donner sa vie, prie pour cette unité et la désigne comme le moyen de témoigner de sa présence au milieu de nous.

Si il y a une priorité dans notre vie spirituelle c’est bien celle ci, car Jésus disait du royaume divisé : « comment pourra t-il tenir ? »

Comment me donner au Christ ou aux autres  si je suis divisé en moi-même ?

Comment dire Dieu si nous sommes en guerre entre nous ?

Comment pouvons nous dire que nous aimons Dieu si nous avons de la haine pour nos frères et sœurs ? nous rappelle saint Jean dans ses lettres !

Demandons et supplions l’Esprit Saint car c’est bien lui qui fait l’unité dans la diversité. Il ne s’agit pas d’être tous pareil ou bien de croire, de célébrer de la même manière, mais il nous faut reconnaitre que nous avons tous besoin d’être sauvé et uni par le Christ, car celui qui est notre salut est aussi notre unité.

Merci

Jean Michel

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :