Toi, suis-moi

Méditation

le samedi 22 mai 2010

7ème semaine de Pâques


Jésus ressuscité venait d’annoncer à Pierre par quel genre de mort il rendrait gloire à Dieu. En se retournant, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. (C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »)
Pierre, voyant ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond : « Si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? Mais toi, suis-moi. »
Ainsi se répandit parmi les frères l’idée que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre : « Il ne mourra pas », mais : « Si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? Toi, suis-moi
»
C’est lui, le disciple qui rend témoignage de tout cela, et qui l’a rapporté par écrit, et nous savons que son témoignage est vrai.
Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait rapporter chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait ainsi.  (Jean 21, 20 – 25)


Nous ne sommes pas toujours satisfait de ce que nous avons, de ce qui nous arrive; c’est ce qui se passe pour Pierre à qui « Jésus ressuscité venait d’annoncer par quel genre de mort il rendrait gloire à Dieu ». Pierre regarde Jean qui suivait et demande :« Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? ». C’est souvent une réaction que nous avons, nous regardons à droite et à gauche, nous nous comparons, nous pensons que nous sommes les plus mal servi, ou bien nous voudrions que les autres soient comme nous vivent les mêmes choses… au fond, il faut le reconnaitre, nous sommes parfois jaloux !

Jésus est très clair avec Pierre « Si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? Mais toi, suis-moi. ».

Le chemin que le Seigneur fait avec chacun est vraiment unique et personnel, je n’ai pas à être jaloux de ce que vivent les autres à la suite du Seigneur. J’ai bien sûr à prendre soin de mes frères et sœurs et peut-être même à les aider à trouver leur chemin unique à la suite du Christ, mais sans projeter ce que je vis sur eux et sans les envier !

Le Seigneur nous invite à une grande liberté. Nous sommes invité comme Pierre à ne pas regarder à droite ou à gauche pour savoir ce que les autres font et où ils vont, ce qu’ils reçoivent… mais à entendre le Seigneur nous dire « … Toi suis-moi ».

Alors regardons le Christ et laissons nous conduire et attirer par lui, tout en rendant grâce pour le chemin unique que le Seigneur nous donne de vivre.

Le chemin du bonheur ce n’est pas de rêver d’un ailleurs qui n’est pas là, mais d’accueillir le présent où Dieu nous donne rendez vous.

Il y a quelques jours quand j’étais à la communauté à Lyon, je mangeais une papillote, vous savez les chocolats dans lequel il y a une petite pensée. (Et Bien sûr je mettais la culture avant la mon régime grossissant !). Une pensée de Corneille il me semble disait : « Quand on a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a ». Cette petite phrase qui ne doit pas évidement se comprendre dans un sens fataliste, car on cherche le meilleur pour nous… mais le meilleur n’est pas toujours ce que l’on cherche ! Je me rend compte que j’ai vraiment a accueillir ce que je vis comme le meilleur surtout si je ne peux le changer. Par exemple, je préfère être avec la communauté, mais comme je dois me soigner, je dois choisir l’hôpital comme le meilleur lieu pour moi aujourd’hui, je n’ai pas ce que j’aime, mais aimer ce que j’ai me rend heureux de ce que je vis.

Saint François de Sales disait : « il faut fleurir là où nous sommes semé ».

Quand Dieu nous donne rendez vous, il ne faut pas aller ailleurs, ou bien rêver d’être ailleurs… car je passe à coté de la rencontre, c’est je pense ce que Jésus disait à Pierre en lui disant : ne regarde pas à gauche et à droite… toi regarde moi et suis moi.

Merci

Jean Michel

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :