Il ne trouva que des feuilles !

Méditation

le vendredi 28 mai 2010

8ème semaine du temps ordinaire


Après son arrivée au milieu des acclamations, Jésus entra à Jérusalem, dans le Temple. Il inspecta du regard toutes choses et, comme c’était déjà le soir, il sortit avec les Douze pour aller à Béthanie.

Le lendemain, quand ils quittèrent Béthanie, il eut faim.
Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait quelque chose ; mais, en s’approchant, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.
Alors il dit au figuier : « Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! » Et ses disciples écoutaient.
Ils arrivent à Jérusalem. Alors Jésus entra dans le Temple et se mit à expulser ceux qui vendaient et ceux qui achetaient dans le Temple. Il renversa les comptoirs des changeurs et les sièges des marchands de colombes, et il ne laissait personne traverser le Temple en portant quoi que ce soit.
Il enseignait, et il déclarait aux gens : « L’Écriture ne dit-elle pas : Ma maison s’appellera maison de prière pour toutes les nations ? Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »
Les chefs des prêtres et les scribes apprirent la chose, et ils cherchaient comment le faire mourir. En effet, ils avaient peur de lui, car toute la foule était frappée par son enseignement.
Et quand le soir tombait, Jésus et ses disciples s’en allaient hors de la ville.
Le lendemain matin, en passant, ils virent le figuier qui était desséché jusqu’aux racines.
Pierre, se rappelant ce qui s’était passé, dit à Jésus : « Rabbi, regarde : le figuier que tu as maudit est desséché. »
Alors Jésus leur déclare : « Ayez foi en Dieu.
Amen, je vous le dis : tout homme qui dira à cette montagne : ‘Enlève-toi de là, et va te jeter dans la mer’, s’il ne doute pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit va arriver, cela lui sera accordé !
C’est pourquoi, je vous le dis : tout ce que vous demandez dans la prière, croyez que vous l’avez déjà reçu, cela vous sera accordé.
Et quand vous êtes là, en train de prier, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui, pour que votre Père qui est aux cieux vous pardonne aussi vos fautes. »  (Marc 11, 11 – 25)

Ce passage de l’évangile est vraiment étonnant, comment Jésus alors qu’il trouve un figuier sur son chemin en allant à Jérusalem au temple, se met à maudire ce figuier en lui disant ;« Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! ».
Nous avons envie de dire à Jésus, mais c’est normal puisque le texte précise : « …mais, en s’approchant, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.« .
Comment Jésus peut-il s’attendre à trouver des figues alors que ce n’est pas la saison des figues ?
C’est un texte qui m’a longtemps travaillé ? Pourquoi ?
Quel est le lien entre le temple et ce figuier puisque l’on parle du temple avant et après l’épisode de ce figuier ?
Comme il est vraiment tard et que je suis fatigué, je vous laisse avec cette question !
Demain nous irons un peu plus loin pour découvrir le lien entre cet arbre qui ne porte pas de fruit, et le temple qui ne porte pas le fruit attendu : « L’Écriture ne dit-elle pas : Ma maison s’appellera maison de prière pour toutes les nations ? Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. ».

Dans ma vie, n’y a pas des lieux qui ne portent pas le fuit attendu ? Jésus peu redonner à chacun et à chaque lieu de notre vie sa vrai vocation. Car nous sommes fait pour porter du fruit !
Merci
Jean Michel Bernier

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :