A l’épreuve du temps !

26 novembre 2013 Mardi, 34ème semaine du Temps Ordinaire

Evangile : Discours sur la venue du Fils de l’homme : les signes précurseurs (Lc 21, 5-11)

Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. »
Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? »
Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ‘C’est moi’, ou encore : ‘Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. »

Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.
Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel. »

Commentaire :

Savons nous regarder au delà des apparences ?

Que va-t-il rester de ce que je vois aujourd’hui, de ce que je fais aujourd’hui ?

Qu’est ce qui a du poids dans ma vie ?

N’est ce pas une construction en vue du Royaume de Dieu où « Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent » Ps 85 (84), 11

Quelles conséquences ces réflexions vont-elles avoir pour que je fasse de bons choix ?

Jean Michel B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :